Étape 2/2 98%
Borderline...mais pas folle!

Ta commande t'attend ! Au plaisir 🙂

Je m’appelle Maude, j’ai 36 ans. Je suis maman de 2 enfants de 9 et 12 ans. En couple depuis 20 ans.
J’ai toujours tout analysĂ© de maniĂšre excessive en m’inventant des scĂ©narios paralysants.
Je me sens souvent seule avec moi-mĂȘme, je ressens un vide constant. Parfois, je n’ai mĂȘme plus de mots pour exprimer comment je vais. J’ai une peur constante de me faire abandonner par mon entourage. 

Je panique souvent pour rien, je me sens rejeté pour une niaiserie. Je suis trop intense dans tout.
Je suis brisĂ©e facilement, car un petit dĂ©tail a dĂ©sorganisĂ© ma journĂ©e. J’ai une faible estime de moi, je vis les Ă©motions de maniĂšres exagĂ©rĂ©es et intenses

J’ai Ă©normĂ©ment de la difficultĂ© Ă  gĂ©rer ma colĂšre, ma joie, ma tristesse. J’ai un dĂ©rĂšglement Ă©motionnel assez incroyable!

En 2018, je n’allais pas bien. En fait, je rĂ©alise que je me suis toujours cachĂ© derriĂšre un faux sourire pour nier que j’avais un problĂšme quelconque.
Depuis mon enfance, je me suis toujours comparĂ©e aux autres, et j’ai cherchĂ© Ă  savoir qui j’étais vraiment. Avec les annĂ©es, j’ai commencĂ© inconsciemment Ă  m’isoler, Ă  chercher de la valorisation et de l’attention de façon nĂ©gative. Quand ce n’est pas comme je le veux, la colĂšre monte et je brise souvent des relations.
Puis un soir, il y a eu un Ă©lĂ©ment dĂ©clencheur ou je me suis dit que j’en avais assez. J’ai littĂ©ralement perdu contact avec la rĂ©alitĂ©. Je voulais mourir. ConsidĂ©rant mon Ă©tat, j’ai Ă©tĂ© hospitalisĂ©e en psychiatrie 3 semaines. 

À la suite de celle-ci, le psychiatre m’a alors dit que je souffrais d’anxiĂ©tĂ© gĂ©nĂ©ralisĂ©e, mais aussi du TPL. Un choc. J’ai Ă©tĂ© recommandĂ© Ă  la maison Chanoine-Morel qui est un hĂŽpital de jour. J’y ai suivi une psychothĂ©rapie cognitivo comportementale en groupe de 6 semaines. 

J’y ai rencontrĂ© des gens extraordinaires de tous les Ăąges avec un passĂ© et une rĂ©alitĂ© diffĂ©rente de la mienne. J’avais une intervenante que je voyais chaque jour avec des rencontres avec le psychiatre 3 fois par semaine. Avec mon intervenante, nous avons Ă©tabli un plan d’intervention thĂ©rapeutique et un plan de sĂ©curitĂ© en cas de crise. Encore Ă  ce jour, je rĂ©alise que ces 9 semaines oĂč j’ai pris soin de moi ne reprĂ©sentent en rien tout le travail qu’il me reste Ă  faire pour comprendre qui je suis vraiment.
Le bout de papier avec le diagnostic que m’a remis le psychiatre ce n’est pas assez. Bien que je prenne de la mĂ©dication pour aider Ă  stabiliser mon humeur, je sais que le TPL ne se guĂ©rit pas. J’ai mĂȘme essayĂ© la mĂ©ditation. 

Encore lĂ , ce n’est pas assez pour m’aider vraiment, j’ai besoin de plus de rĂ©ponses.

Une amie Ă  moi m’a parlĂ© de Johanne Lavoie. Elle m’a dit qu’elle Ă©tait convaincue que ses livres pouvaient m’aider Ă  mieux comprendre, mais surtout Ă  accepter que je doive vivre Ă  tous les jours avec mon TPL.

Effectivement, Johanne m’a fait rĂ©aliser qu’il est possible d’avoir une vie normale, de pouvoir fonctionner, mais surtout les outils et trucs qu’elle nous donne sont merveilleux. 

Elle m’a Ă©normĂ©ment aidĂ© en lien avec la gestion de l’humeur. Je trouve merveilleux et surtout rassurant de lire aussi des tĂ©moignages de gens qui ont passĂ© par des moments plus sombres, qui eux aussi ont vĂ©cu le mal de vivre, mais qui avec les annĂ©es, rĂ©ussissent leur vie, et ce, Ă  leur façon.
Johanne est pour moi un baume et du réconfort.

Je consulte les livres quotidiennement, spĂ©cialement lorsque je sens la crise arrivĂ©e. Elle me fait du bien, et m’a redonnĂ© le gout de vivre pleinement.

À toi Johanne, merci d’ĂȘtre porteuse d’espoir et de m’avoir aidĂ©. Tu es une femme inspirante et tu as toute ma reconnaissance de parler de la santĂ© mentale en brisant les tabous entourant celle-ci.

Je n’ai plus honte comme avant, et je parle maintenant aussi ouvertement de qui je suis, vraiment. Oui je souffre du TPL, je suis diffĂ©rente Ă  ma façon, mais je ne suis pas une mauvaise personne pour autant.

En revanche, je ne laisserai jamais la maladie mentale me dĂ©finir. Il y a visiblement du soleil aprĂšs la tempĂȘte et l’immense nuage noir qui se trouve au-dessus de notre tĂȘte. Certes, c’est un combat quotidien, mais j’ai maintenant des belles journĂ©es malgrĂ© que des plus grises fassent encore partie de mon quotidien.

Maude

En achetant aujourd’hui, vous profiterez d’une garantie de satisfaction 100% (remboursement complet) de 30 jours

4.8/5

 

Cliquer ici pour voir LA CHRONIQUE TÉLÉVISÉE de Peggy BĂ©land portant sur le magnifique livre Je t’aime…je ne t’aime plus! de l’auteure Johanne Lavoie .

Vous ĂȘtes maĂźtre de votre vie, et qu’importe votre prison, vous en avez la clĂ©. – Le dalaĂŻ lama Tenzin Gyatso

🌊Je t’aime… je ne t’aime plus! 50 clĂ©s pour comprendre et amĂ©liorer vos relations.
🌊Comment vivre heureux, en relation, quand on a de la difficultĂ© Ă  l’ĂȘtre d’abord avec soi-mĂȘme? A la lecture de ce livre, vous aurez toutes les clĂ©s en main pour vivre des relations saines et harmonieuses.
🌊Elle nous propose des techniques de PNL bien prĂ©cises qui permettent de prendre conscience de nos actions et rĂ©actions dans nos relations avec autrui, ainsi qu’un plan d’action concret Ă  l’aide d’une confrontation des pensĂ©es qui nous mĂšnera Ă  des relations saines fondĂ©es sur une bonne connaissance de soi. Vous donnez-vous le droit au bonheur ou vous sabotez-vous?
Peggy xoxo
Peggy BĂ©land
Peggy BĂ©land, animatrice, productrice, auteure

Vous recevrez un E-mail de confirmation dĂšs l’acceptation de la transaction. Cet E-mail contient toutes les informations utiles ainsi qu’une facture dĂ©taillĂ©e

Pour toutes question, vous pouvez communiquez avec nous rapidement !

Retour haut de page